Coffre-fort at armoires : Normes et niveaux de sécurité

Publié le : 20 avril 20214 mins de lecture

Déterminer les niveaux de sécurité coffre-fort est très important lors d’un achat chez un professionnel pour répondre aux besoins du client. En effet, il existe ceux qui sont homologués et ceux qui ne le sont pas selon la technicité de leur fabrication et selon que le produit répond ou pas aux exigences spécifiques demandées par des normes.

Les différents niveaux de sûreté d’un coffre-fort

Plusieurs caractéristiques sont à considérer telles que l’épaisseur des parois, la résistance à la chute et au feu, etc. pour mesurer les niveaux de sécurité coffre-fort et des armoires fortes certifiées ISO. La protection de la porte et la qualité de ses renforts s’évaluent notamment par sa capacité de résistance face à l’enfoncement, le sciage et à l’arrachement. Par ailleurs, la résistance à l’arrachement dépend également du nombre de pênes et de leur taille.

À part cela, il existe des coffres-forts qui sont résistants au feu durant un temps d’exposition donné et à une température déterminée. Il y a aussi des modèles étanches qui permettent de protéger les biens stockés des dégâts causés par d’éventuelles infiltrations d’eau.

Les différentes normes pour coffre-fort

Il est important lors d’un achat d’un coffre-fort de connaître les normes et leur signification pour guider dans le choix. Pour classer la résistance des coffres de type domestiques, il y a la norme EN 14 450. Le degré de sécurité est formulé en SU ou Sécurity Unit. Des unités élevées correspondent à des niveaux de sécurité coffre-fort plus importants. Sur un temps de résistance relativement court, ces produits sont fabriqués pour résister aux effractions non professionnelles et avec des outils non sophistiqués. Pour les coffres blindés, le niveau de sécurité est mesuré par rapport à des unités de résistance ou Resistent Unit. Il s’agit ici de la norme EN 1143-1 qui classe le produit selon six niveaux de sécurité.

Les labels de sécurité et de conformité

Les normes régissant le temps de résistance des serrures aux tentatives d’effraction sont complétées par les labels A2P et VdS. Octroyé aux coffres-forts et armoires ayant réussi une série de tests extrêmes de résistance à l’effraction, le label A2P est délivré par un organisme indépendant français. Le label VdS quant à lui est remis par des organismes indépendants allemands. Le label européen ECB-S permet de mesurer la classe de résistance, la classe de verrouillage, la classe de protection et le niveau de sécurité.

Plan du site